Quel objectif pour sa stratégie d’affichage dynamique ?

Comme évoqué dans notre article sur  « le retour sur investissement des écrans géants », la notion d’objectif est primordiale pour réussir sa campagne d’affichage dynamique. Se fixer un objectif, c’est savoir pourquoi on investit et ainsi optimiser les performances de son écran géant LED. Ne pas se fixer d’objectifs, c’est comme prendre le volant de sa voiture sans avoir de destination. La ballade peut être agréable, mais au bout d’un moment on finit soit par revenir au point de départ soit par se perdre.
On vous en dit donc un peu plus sur les différents objectifs associés à l’affichage dynamique et comment ils s’appliquent aux écrans géants.

objectif écran géan tLED

objectifs à long terme : appréhender l’utilisation de ses écrans dans la durée

Comme dans beaucoup de stratégie de développement, il faut distinguer objectif à long terme et objectif à court terme, les objectifs à court terme étant des étapes vers l’atteinte de l’objectif à long terme. Ceci est d’autant plus vrai avec les écrans géants LED, puisque c’est un investissement sur la durée. En effet un écran géant LED possède une durée de vie de 5 à 10 ans.

Les objectifs à long terme dans l’affichage dynamique sont des objectifs globaux. Ils sont généralement comparables à ceux des autres formes de campagne de communications. On en distingue de 3 types, ceux cognitifs (se faire connaître, notoriété), ceux affectifs (faire aimer, image) et comportementaux (faire agir, achat). Certes, chacun de ces trois types est intéressant, mais il est important d’établir des priorités. L’idée est de définir un objectif principal et d’autre secondaires pour ne pas s’éparpiller. En effet, c’est cet objectif qui donnera une ligne directrice aux messages affichés à l’écran.

D’autant plus que cet objectif doit être « SMART » pour Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste et défini dans le Temps. C’est-à-dire qu’il doit être précis vis-à-vis de l’entreprise et de l’utilisation de l’écran. On doit être capable d’en évaluer les résultats que ce soit qualitativement ou quantitativement. Ces résultats doivent être cohérents avec la stratégie d’évolution de l’entreprise, sans être trop ambitieux et avec une deadline sur une durée rationnelle.

À titre d’exemple :

Un commerce installe un écran en façade. Son objectif est d’augmenter son chiffre d’affaires de 40% d’ici 2 ans grâce aux messages diffusés à l’écran. Objectif d’action réaliste, cohérent et mesurable dans le temps.
Une mairie installe un écran d’information avec pour objectif d’améliorer l’accès aux infos de la commune (cognitif) . Cela peut se traduire par une diminution du nombre de contacts pour questions diverses à l’année ou une amélioration du taux de connaissances des actualités de la ville, par les administrés sur 3 ans.

objectifs intermédiaires : suivre étape par étape sa stratégie d’affichage dynamique

L’inconvénient avec les objectifs à long terme, c’est qu’on peut avoir tendance à les perdre de vue dans les aléas du quotidien. On peut également perdre patiente et être découragé dans l’attente de l’obtention de résultat. Il est donc intéressant de se fixer des objectifs intermédiaires. Ce sont des objectifs à court terme qui joueront le rôle de points de passage. Un athlète ne devient pas champion olympique du jour au lendemain, il doit d’abord essayer d’être champion régional, national et d’Europe auparavant.

Ces objectifs intermédiaires doivent être en lien avec l’objectif principal, mais par forcément de la même nature. Par contre, ils auront une temporalité plus courte. Il peut s‘agir d’objectifs liés à une campagne d’affichage sur l’écran géant ou sur un niveau d’appréciation par exemple. Ils peuvent être à la fois qualitatifs et/ou quantitatifs. En effet, ce n’est pas par ce qu’on a pour objectif principal d’inciter à l’action qu’il n’est pas intéressant entre-temps de développer son image, sa notoriété et vice-versa.

croissance vers objectif

À titre d’exemple :

Reprenons notre commerçant avec son écran en façade. Afin d’atteindre son objectif final, il a décidé de diffuser des campagnes promotionnelles sur un produit pour objectif intermédiaire l’augmentation des ventes sur le produit ciblé.
Concernant la mairie et de son panneau d’information, elle peut se fixer comme objectif intermédiaire, une augmentation du taux de participation des administrés à un événement organisé par la ville annoncé à l’écran comparativement à l’édition précédente..

Entre objectif et choix de la solution d’affichage dynamique, qui défini l’autre

De manière générale, on se tourne vers l’affichage dynamique avec un objectif en tête, même imprécis. C’est cet objectif qui va nous permettre de nous orienter vers telle ou telle solution d’écran numérique. Certaines solutions d’affichage dynamique : écran géant LED, totem vidéo, panneaux LED publicitaires, seront alors plus ou moins adaptées selon l’objectif.
Cependant, dans certains cas, le choix de l’outil sera prioritaire et impactera directement l’objectif final. En effet, selon le contexte, le budget certaines solutions seront impossibles à mettre en place. De même, l’outil peut aussi être déjà présent, ou on peut l’acquérir suite à une opportunité. Alors que plus adaptée à l’atteinte de l’objectif. Cela ne signifie pas nécessairement qu’il sera potentiellement moins intéressant.

En effet, le choix du type d’écran est important, mais il ne fait pas tout. L’objectif doit pouvoir être adaptable aux solutions à disposition et au contexte. Ce qui permet également aux entreprises qui possèdent déjà des outils d’affichage dynamique de pouvoir choisir de les utiliser autrement. Dans la mesure où l’objectif choisi et les étapes pour l’atteindre, restent clairs et réalistes, alors la stratégie d’exploitation en sera plus évidente et donc aura plus de chances d’être performante.

Définir un objectif clair pour savoir où l’on va

Définir l’objectif de sa solution d’affichage dynamique n’est donc pas une chose à prendre à la légère. C’est une décision spécifique à chaque situation et qui doit être placée dans son contexte et en lien avec la stratégie d’entreprise. Il doit prendre en compte de nombreux éléments qui vont au-delà simple volonté de posséder un écran géant. Pour autant, les écrans de communication restent des outils performants qui peuvent réellement amener un retour sur investissement intéressant pour les professionnels.

L’affichage dynamique vous semble être une solution efficace pour le développement de votre activité ? Vous avez encore besoin de conseils pour savoir comment utiliser un écran de communication ?. N’hésitez pas nous demander conseil. Nos experts des écrans numériques vous aident à mieux définir vos objectifs et à trouver la solution la plus adaptée.


 Sources : Visuel : Designed by evening_tao / Freepik

Nous suivre

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !