Qu’est ce que le taux de rafraîchissement d’un écran LED

Il existe de nombreuses solutions écrans géants LED sur le marché. Si d’apparence elles peuvent sembler similaires et avoir une même fonction : diffuser au format géant du contenu multimédia et des messages promotionnels. Il existe des nuances qui font la différence entre un écran d’entrée de gamme et un écran de qualité. Ces caractéristiques techniques peuvent vous aider à orienter votre choix en fonction de votre budget. Nous vous avons par ailleurs, déjà présenté précédemment les notions de pitch, de consommation électrique, de LED et de luminosité. Nous allons maintenant aborder un point moins souvent évoqué et pourtant tout aussi important la notion de taux de rafraîchissement. Elle impactera directement la qualité d’image et le confort visuel vis à vis de ce qui est affiché.

taux rafraîchissement écran LED

Le taux de rafraîchissement d’un écran : définition

Le taux de rafraîchissement appelé également fréquence de rafraîchissement correspond au nombre du balayage effectué par l’écran en une seconde. C’est-à-dire le nombre de mises à jour des images/informations affichées par seconde. Il est exprimé en Hertz. Plus la fréquence sera importante plus elle offrira un confort visuel et une image plus fluide.

Ce taux de rafraîchissement est donc directement lié à la notion d’image par seconde ou FPS (Frame par second). La différence est que le taux de rafraîchissement va inclure une réimpression de certaines images à l’identique afin de compléter la seconde.

Le taux de rafraîchissement, d’un point de vue technique

Comme évoqué précédemment un taux de rafraîchissement élevé est synonyme de qualité de l’écran. En effet pour qu’un écran puisse afficher des images à une telle fréquence il faut qu’il y ait une connectique suffisante pour transmettre plus de données en même laps de temps. De même, il faut un processeur adapté afin de traiter ces informations rapidement. Enfin il faut également un bon système de stockage pour gérer toutes ces images. Donc la capacité des LED à afficher des variations d’intensité lumineuse à une fréquence élevée ne suffit pas à elle seule. Il faut que la globalité de l’écran puisse gère une fréquence de rafraîchissement importante.

De nos jours, il existe un test simple pour observer le niveau du taux de rafraîchissement d’un écran. Pour cela, il suffit de le visualiser avec le mode photo/vidéo d’un smartphone. En effet, les téléphones actuels ont en général un taux d’enregistrement de 30/60 FPS en 4K. Ils peuvent même aller jusqu’à 240 Fps voir 960 Fps pour de la vidéo slow motion. Donc, si l’image de l’écran affichée sur le téléphone apparaît nette, c’est que son taux de rafraîchissement est supérieur ou égal à celui d’enregistrement de votre téléphone. Par contre, si vous des bandes noires fixes où se déplaçant apparaissent, c’est qu’il est inférieur.

comparaison taux rafraîchissement

LES fréquences utilisées par les écrans

On comprend donc que plus la fréquence est élevée, plus le rendu visuel sera net et fluide. Pour autant est-il nécessaire d’avoir un taux de rafraîchissement élevé. En effet au cinéma, à partir de 24 images seconde on peut retranscrire l’effet de mouvement de manière continue donner une illusion de mouvement (grâce à l’effet phi et de persistance rétinienne).

La fréquence de base utilisée pour les écrans standards est en général de 60 Hz (certains peuvent être plus bas) . Ceci permet d’afficher des images et des vidéos simples de manière continue. A partir d’une fréquence 75 Hz on commence déjà à avoir un effet visuel de fluidité accrue.
Certains écrans peuvent également afficher à 120 Hz. Ceci qui permet de diffuser des contenus d’action tel que des actions sportives et des images de mouvement rapide avec une belle fluidité et plus de netteté dans le geste (sans effet de flou de mouvement).

Certains écrans évoquent même un affichage à 240 Hz pour un affichage ultra-rapide. Cependant, en général il ne s’agit pas de rafraîchissement réel. C’est un système d’interpolation qui calcule et combine les informations de deux images pour en créer une intermédiaire et générer plus de fluidité. Dans certains cas, il peut s’agir d’insertion d’image noire entre deux image pour faciliter le renouvellement visuel au niveau de l’œil et diminuer l’effet de flou. Ces techniques sont également utilisées sur des écrans avec un taux de rafraîchissement bas dans un souci d’amélioration du rendu.

Taux de rafraîchissement et écran géant LED

Après avoir vu le sujet dans son aspect global, comment cela s’applique-t-il aux écrans géants LED. Il existe différentes technologies d’écran LED qui affichent à différentes fréquences, selon les besoins.

En effet, en fonction de l’utilisation qui sera faite de l’écran et du budget, un taux de rafraîchissement élevé n’est pas toujours recommandé. Pour la diffusion d’animation simples avec une certaine distance de visibilité par exemple. Par contre, pour de la vidéo en mouvement rapide comme certains spots publicitaire ou de la retransmission sportive,un certain niveau de rafraîchissement sera nécessaire afin d’assurer une bonne qualité visuelle. Enfin, il est primordial que la fréquence d’affichage soit élevée pour les écrans led qui sont amenées a être filmé. Ceux que l’on utilise lors d’événements, dans le sport ou à la télévision par exemple. En effet il est primordiale d’éviter tout effet de balayage et de scintillement à l’enregistrement ou à la retransmission.

taux rafraîchissement écran LED

cEn tant que fabricant d’écran géant LED sur-mesure nous veillions en permanence à la qualité visuelle de nos écrans. Nous sélectionnons nos composants afin de vous offrir le taux de rafraîchissement adapté l’utilisation prévue par l’écran. Comme pour les téléviseurs la qualité d’image est devenue essentielle de nos jours. Nous pouvons vous conseiller et vous proposer le produit idéal pour votre projet, contactez-nous !


Sources : Visuel : Designed by pikisuperstar / Freepik,
Plus d’information : article sur le framerate 

Nous suivre

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !